Hassan Echair, oeuvres récentes

14Juin09

hassan_echairHassan Echair fait partie de cette nouvelle génération de plasticiens bourrés de talent.

Installé à Tétouan et profondément inspiré par l’entre-deux continents, il interpelle l’éphémère, l’immatériel de la vie face à l’implacable course du temps.

Hassan Echair utilise des matériaux élémentaires pour suggérer le déplacement. Avec des cordages, des pierres, des bambous recouverts de gros sel ou de balancelles en contreplaqué, il conjugue différentes formules pour dire le temps d’une halte, la mobilité des marcheurs, le passage des troupeaux ou encore la traversée d’un fleuve.

Ses installations, conçues in situ en s’inspirant de la magie du lieu et des matériaux locaux, rappellent que la temporalité est d’abord culturelle et qu’elle est liée au mode de vie, à la façon d’habiter un lieu, de se déplacer et d’appréhender l’ouvert.

C’est cette phénoménologie du temps dans l’espace lisse qui permet la disposition à la rencontre et au contact et par là même dispose à une esthétique de l’hospitalité. Le souci de l’artiste est de créer à la fois le sentiment de l’éphémère et celui de la durée en suggérant le précaire et la stabilité.

Date: du 23 Mai 2009 au 20 Juin 2009

Lieu: Galerie Noir sur Blanc



No Responses Yet to “Hassan Echair, oeuvres récentes”

  1. Laisser un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :